Campagne Byzanto-Transylvanienne

Le Lien de Sang - Epidémie

Après avoir retrouvé le sire de Osfreigr, la coterie est revenue à Constantinople, bien décidée à retrouver le dernier chainon manquant, Luka, Sire de Kallisto. Tybald ne les accompagna pas, ayant mystérieusement disparu.

Leur autre proie, Sarah, leur semblait hors de portée faute de plus amples renseignements.

Leurs renseignements étaient maigres, mais la visite inopinée de leur "ami" Myca Vykos leur permit d'apprendre divers éléments :

  • Luka était dans le quartier Latin, en particulier le quartier Amalfitain.
  • Des prostituées avaient été retrouvée torturées et vidées de leur sang, ce qui commençait à attirer l'attention de l'Eglise Catholique de ces quartiers.
  • Il avait diabolisé son propre sire, lui même infant de Vladimir Rustovich, Voivode parmi les Voivodes
  • Rustovich avait annoncé qu'une grande récompense attendrait celui qui le tuerait.
  • La Trinité, devant les risques pour le Silence du Sang, avait décidé d'une Chasse au Sang contre lui.

Myca leur annonça qu'il leur donnait ces informations en sachant qu'ils allaient lui rendre la pareil dans l'avenir. Kallisto vit ici une occasion de se faire bien voir aussi bien des dirigeants de la Ville, que de ses frères de clan du Vieux Pays. Désireux de ne pas se méler aux Tzimisces de Constantinople, trop mystique à son gout, il voulait avoir des alliés en Transylvanie, et qui de mieux que Rustovich ?

Partant dans le quartier amalfitain, ils commencèrent à arpenter les rues pour retrouver des prostituées qui auraient pu les renseigner. Non sans mal, ils se mirent en embuscade, et Luka se montra, entrant dans une demeure sise non loin d'une église.

Décidant de le suivre, ils se rendirent vite compte que leur proie les attendait, une torche à la main, dans une pièce emplie de seau de naphte. Salih, gràce à sa maitrise du feu, pu éteindre la torche, pendant que Kallisto provoquait son sire, espérant lui faire perdre la raison. La bête surgit et Luka se jeta sur le tzimisce, revêtant la forme du Zulo.

Osfreigr, lui, sortant ses griffes, lui assena un coup d'une rare violence qui l'étendit pour de bon. Kallisto se jeta immédiatement sur lui pour boire son âme.

Ces exploits firent qu'ils furent acceptés au sein de la communauté byzantine, adoptés dans diverses familles. Une grande cérémonie se tint pour les adopter, et leur faire prêter un serment de fidélité à la ville.

  • Kallisto, bien que Tzimisce, avait commis divers actes que les Obertus trouvaient en désaccord avec leur philosophie. Il fut donc adopté par les Antonins (Ventrue), en raison de sa richesse et de son influence mortelle.
  • Salih, Tremere, a attiré l'attention de Natalya, cheffe des Lexor. Ses connaissances du droit islamique seront aussi utile pour l'établissement de traités et missives en direction des turcs.
  • Osfreigr, Gangrel, a été adopté par le Baron, qui va l'employer en tant que gardes et éclaireur.
  • Enfin, Tybalt, absent durant plusieurs semaines, a été rejeté par les Antonins. Ventrue, il est trop "latin" pour que ces fiers byzantins l'acceptent en leur sein. C'est donc Malachite, le chef des nosfératus de la ville, qui fut son parrain.

Au cours de la soirée qui suivit, quelle ne fut pas la surprise de nos amis quand ils reconnurent Sarah, la responsable de leur nouvelle vie, présente elle aussi. Malheureusement, elle réussit à s'enfuir avant de pouvoir répondre à leurs questions.

 

View
Les Infants Perdus
Introduction - Partie I

Alors que la nuit est déjà fort avancée, quatre individus se réveillent au milieu du forum de Théodorus, à Constantinople.

Il s'agit de Kallisto, un noble byzantin très richement vétu, Salih, jeune andalou aux traits fins, Tybald, chevalier franc ancien croisé, et Osfreigr, garde varègue. Rapidement, ils ressente une faim dévorante qui les pousse à se jeter sur quatre fêtards qui avaient le malheur de se trouver là. Trois d'entre eux meurt, mais Osfeigr réussit à se controler et épargne sa proie.

L'arrivée d'un jeune moine, Myca Vykos, permet aux quatre infants de trouver à la fois un refuge temporaire et un début d'explication. Tybald se réfugie dans l'idée que cela est un cauchemar et qu'il va se réveiller. Ils sont ensuite emmenés devant Anna Comnène, qui leur demande de retrouver leurs sires sous peine d'être eux même tués. Lors de la conversation, en apprenant leur affliction, Anna Comnène réussit à deviner leurs probables clans (l'incapacité de Tybald de se nourrir peut dénoter le clan Ventrue, les yeux rouges de Osfeirgr le clan Gangrel, et l'épuisement de Kallisto, n'ayant pas dormi chez lui, au clan Tzimisce) à l'exception de celui de Salih, mais cela reste à confirmer.

Leur quête prend cependant un détour lors d'une visite à la bibliothèque impériale, qui les mets sur la piste de quelqu'un qui est visiblement le sire de Salih, membre du clan Tremere.

La nuit s'achève avec nos héros libre de leurs mouvements, prêts à reprendre leur enquête le lendemain.

View
Welcome to your campaign!
A blog for your campaign

Wondering how to get started? Here are a few tips:

1. Invite your players

Invite them with either their email address or their Obsidian Portal username.

2. Edit your home page

Make a few changes to the home page and give people an idea of what your campaign is about. That will let people know you’re serious and not just playing with the system.

3. Choose a theme

If you want to set a specific mood for your campaign, we have several backgrounds to choose from. Accentuate it by creating a top banner image.

4. Create some NPCs

Characters form the core of every campaign, so take a few minutes to list out the major NPCs in your campaign.

A quick tip: The “+” icon in the top right of every section is how to add a new item, whether it’s a new character or adventure log post, or anything else.

5. Write your first Adventure Log post

The adventure log is where you list the sessions and adventures your party has been on, but for now, we suggest doing a very light “story so far” post. Just give a brief overview of what the party has done up to this point. After each future session, create a new post detailing that night’s adventures.

One final tip: Don’t stress about making your Obsidian Portal campaign look perfect. Instead, just make it work for you and your group. If everyone is having fun, then you’re using Obsidian Portal exactly as it was designed, even if your adventure log isn’t always up to date or your characters don’t all have portrait pictures.

That’s it! The rest is up to your and your players.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.